Sélectionner une langue

Conseils aux conducteurs relatifs aux inspections des extrémités de roue avant un trajet

La Commercial Vehicle Safety Alliance (CVSA – Alliance pour la sécurité des véhicules commerciaux) a récemment mené son contrôle annuel, l'International Roadcheck. Il s'agit d'un programme ciblé d'inspection et de contrôle sur 72 heures pour promouvoir au sein du secteur et auprès du grand public l'importance de la sécurité dans les opérations des véhicules commerciaux.

Cette année, la manifestation se penchait sur les extrémités de roue. Selon la CVSA, les infractions impliquant des composants d'extrémité de roue représentent environ 25 % des raisons de mise hors service de véhicules découvertes lors des International Roadcheck. D'après les données des International Roadcheck passés, les éléments d'extrémités de roue figurent toujours parmi les 10 principales infractions des véhicules.

À présent de nombreux conducteurs et beaucoup de flottes n'oublient plus les extrémités de roue, grâce au Roadcheck de cette année. Étant l'un des systèmes les plus complexes et essentiels du véhicule, l'extrémité de roue peut intimider, surtout si le conducteur veut assurer sa sécurité et celle des autres sur la route.

En tant que directeur national des services de ConMet, je rends visite à différentes flottes et différents ateliers d'entretien à travers les États-Unis pour former les techniciens et les conducteurs en matière de procédures, de bonnes pratiques et de conseils de sécurité concernant les extrémités de roue. Voici mes principaux conseils pour les conducteurs qui réalisent une inspection des extrémités de roue à la recherche de problème potentiel avant chaque trajet.

  1. Vérifiez que les fixations des boulons des cache-moyeux et des boulons des roues sont bien serrées, présentes et en bon état. Les traces de rouille ou traînées sombres sous un boulon d'une roue indiquent qu'il est probable que la fixation soit desserrée.
  2. Vérifiez qu'il n'y a pas de fuite de lubrifiant sur le cache-moyeu, le joint de la bride de l'essieu moteur et le bouchon de l'huile. Remplacez tout élément endommagé ou présentant une fuite.
  3. Vérifiez la quantité et l'état du lubrifiant dans les moyeux de direction et de remorque lubrifiés à l'huile. La jauge visuelle des moyeux de direction et de remorque lubrifiés à l'huile doit être suffisamment propre pour permettre une inspection visuelle du lubrifiant. Un aspect laiteux indique la possibilité d'une moisissure du lubrifiant des extrémités de roue. Sur les extrémités de roue lubrifiées à l'huile, utilisez un aimant pour rechercher la présence potentielle de particules métalliques dans le lubrifiant.
  4. Inspectez l' intérieur de la roue et du système de freinage à la recherche de signes de fuite des joints de roue, notamment de lubrifiant sur les composants du frein ou à l'intérieur de la roue. Un joint humide qui fuit doit être réparé avant toute mise en service du véhicule.
  5. Vérifiez si les tambours de frein ou les rotors de frein à disque sont endommagés ou très usés. Ces éléments peuvent facilement être inspectés lorsque vous vérifiez l'absence de fuite des joints au niveau de l'extrémité de roue.

Ces inspections visuelles peuvent suffire à découvrir quelques-uns des problèmes les plus graves pouvant affecter une extrémité de roue. En cas de problème avec l'un des éléments inspectés de la liste ci-dessus, il est nécessaire de résoudre ledit problème avant de remettre le véhicule concerné en service. N'oubliez pas que les conducteurs doivent toujours réaliser une inspection complète du véhicule avant chaque voyage, conformément aux procédures mises en place par leur entreprise.

Nos formations en ligne peuvent vous en apprendre davantage sur nos produits et leur fonctionnement. Inscrivez-vous à l'adresse https://conmet.myabsorb.com

VANCOUVER, WASHINGTON | Roger Maye, directeur des services techniques