Sélectionner une langue

La remorque à zéro émission résout les problèmes des unités électriques de réfrigération de transport

La course à la réduction des émissions d'unités frigorifiques de transport constitue un obstacle majeur pour les flottes commerciales. Il existe désormais une remorque électrique à zéro émission qui a pour but de diminuer les émissions mais également de réduire le bruit et l'usure des freins.

Dans tout le secteur des véhicules commerciaux, le renforcement des réglementations et l'accent mis sur la responsabilité sociale des entreprises poussent les flottes à adopter l'électrification. De nombreuses flottes ont investi dans la technologie électrique pour les véhicules légers de livraisons de fin de parcours et les tracteurs de classe 8. Bien que ces applications soient essentielles à la création d'une industrie plus durable, il existe de nombreuses possibilités, largement inexploitées, d'électrifier d'autres fonctionnalités. Le moment est venu pour l'industrie de s'attaquer à un autre responsable des émissions urbaines : les unités frigorifiques de transport.

Aujourd'hui, la plupart des unités frigorifiques de transport sont alimentées par des moteurs à combustion interne qui fonctionnent au diesel. Les unités frigorifiques de transport émettent des gaz à effet de serre et du bruit aussi bien lorsqu'elles roulent et que lorsqu'elles sont à l'arrêt afin de maintenir la température appropriée à l'intérieur de l'unité. Elles sont parfois mêmes utilisées comme installation de stockage pour les centres de distribution et les épiceries lorsque leurs chambres froides sont presque vides lors de grandes vacances et évènements. Si tel est le cas, les unités frigorifiques de transport peuvent fonctionner jusqu'à six semaines. Bien qu'elles contribuent fortement à la pollution, il s'agit d'éléments nécessaires à la chaîne du froid, essentiels pour le transport sécurisé de produits d'épicerie, de produits chimiques, de médicaments, de sang et d'autres produits qui doivent être maintenus à des températures stables.

La course à la réduction des émissions des unités frigorifiques de transport
Le California Air Resource Board (CARB) doit adopter prochainement de nouvelles réglementations sur les émissions des unités frigorifiques de transport, avec des exigences de très faibles émissions pour les unités frigorifiques de transport d'ici 2023 et des exigences d'émissions nulles dès 2025. Les réglementations s'appliquent à toutes les unités frigorifiques de transport qui sont vendues ou qui fonctionnent dans l'État de Californie, quel que soit leur lieu d'implantation. Comme la Californie est souvent un chef de file en matière de réglementations des émissions, on s'attend à ce que d'autres états imposent des réglementations similaires pour les années à venir. En fait, pour l'année dernière uniquement, 15 états avec le district de Columbia en plus ont fait part de leur projet de collaborer ensemble afin de veiller à ce que 100 pour cent de toutes les ventes de véhicules utilitaires moyens et lourds neufs soient des véhicules à zéro émission d'ici 2050.

Les réglementations ne sont pas l'unique facteur entraînant l'électrification des unités frigorifiques de transport. Les flottes de grande envergure fixent des objectifs ambitieux en termes de responsabilité sociale des entreprises afin de diminuer drastiquement les émissions, souvent dans un délai plus court que celui imposé par la réglementation.

Alors pourquoi l'électrification n'est-elle pas si répandue aujourd'hui ? Une unité frigorifique de transport électrique a le même problème que tout véhicule électrifié : le temps de fonctionnement. Les unités frigoriques de transport nécessitent une grande quantité d'énergie qui souvent se traduit par d'imposantes et lourdes batteries et des besoins de recharge fréquents. Cependant, il existe une approche alternative.

Créer une remorque à zéro émission
L'eHub™ Preset Plus® de ConMet eMobility réutilise l'énergie issue de la marche en roue libre et du freinage pour fournir une alimentation auxiliaire et une aide à la propulsion dans un ensemble léger, en créant une remorque à zéro émission.

Un moteur électrique intégré au moyeu capture l'énergie qui sinon serait gaspillée sous forme de chaleur par les freins à friction. L'électricité se situe dans une batterie de grande capacité et est ensuite selon les besoins partagée avec d'autres parties du véhicule. L'énergie stockée dans la batterie et capturée alimente une remorque frigorifique électrique de transport afin que la remorque reste fraîche. Elle alimente également les moteurs du eHub afin d'assurer la propulsion du véhicule. Les commandes en attente de brevet équilibrent la régénération, l'utilisation de l'alimentation auxiliaire et la propulsion afin d'optimiser la gestion de l'énergie et de garantir que la remorque frigorique de transport garde toujours la précieuse cargaison au frais.

Une remorque à zéro émission présente d'importants avantages, elle permet d'/de :

  • Éliminer le besoin en carburant diesel pour l'unité frigorique de transport
  • Améliorer dans son ensemble l'efficacité énergétique du véhicule
  • L'alimentation par régénération élimine le besoin d'alimentation à quai
  • Réduire l'usure des freins à friction
  • Permet l'accès aux zones urbaines où les émissions et le bruit sont limités
  • Peut se combiner à un tracteur électrique pour obtenir un véhicule à zéro émission

Cette solution d'énergies propres légère est parfaite pour les trajets urbains comportant plusieurs arrêts, comme la livraison de produits alimentaires, mais la personnalisation et la flexibilité rendent l'eHub pratique pour toute application frigorifique. L'alimentation est régénérée partout où la remorque se rend, y compris dans les rues des villes, les voies rapides et les autoroutes. Des commandes personnalisées et des batteries de format variable sont conçues pour répondre aux besoins en termes d'énergie pour des trajets et transports spécifiques.

Lorsqu'une flotte adopte une unité frigorifique de transport à zéro émission, que ce soit par le biais d'une modernisation ou d'une nouvelle construction, elle est intégrée facilement à l'exploitation. Aucune infrastructure supplémentaire n'est nécessaire grâce à l'alimentation régénératrice de l'eHub. De plus, l'expérience du conducteur n'est pas modifiée. Le système est entièrement automatisé. Une fois installée, l'unité frigorifique est immédiatement alimentée en énergie propre, ce qui permet aux flottes d'atteindre ou de dépasser les objectifs de responsabilité sociale d'entreprise et de se conformer aux réglementations.

ConMet eMobility s'engage à fournir des technologies transformatrices pour une ère d'alimentation alternative et est fière d'offrir aux flottes la possibilité de tester l'eHub. Visit conmet.com/emobility to learn more, or contact [e-mail protégé] afin de planifier un rendez-vous dès aujourd'hui pour faire l'expérience de la remorque à zéro émission.

VANCOUVER, Washington | par Beto Dantas, directeur de la technologie et de l'innovation de ConMet